Discographie

Nouvel album

2020

16 titres dont 13 inédits et 3 reprises

L’Indécis

2019

Single

Un Monde f’loup

2018

Album 2 titres avec Chanson à mon ex

Commander un CD

Pour le CD 2 titres, "un Monde f'loup", veuillez envoyer un chèque de 5 € + 3 € de frais d’expédition soit 8 € à l’ordre d’ALZA production 32 rue de Rozelieures 54300 Lunéville ou le télécharger directement sur les plateformes habituelles en cliquant en haut à droite sur celles de votre choix.


Paroles des chansons

Un Monde f’loup

Il venait d’arriver dans ce petit village
Où la terre est sacrée pour les gens de tout âge
Il avait sous son bras des toiles et des pinceaux
Et voulait peindre là où le monde est si beau

De la force au travail dans les champs du matin
Il recréait ce monde d’un regard de sa main
Mais il ne voyait pas que derrière le décor
On le trouvait étrange, on le laissait dehors

[Refrain]
Dans un monde flou
Où errent des loups
Y’a un fou dont on se fout
Loin de la raison
Hymne à la passion
Son art est une obsession

Mais une jeune fille à côté le suivait
Alors que sa famille le lui interdisait
Il peaufinait des œuvres qu’elle admirait alors
Pouvant passer des heures à l’aimer plus encore

Même la magnificence des arbres sous le ciel
Comparé à ses œuvres semblaient artificiels
Mais il ne voyait pas que derrière lui un cœur
Des belles toiles enviait les soins et les douceurs

[Refrain]

Un jour il est parti sans même dire au revoir
Et tous les gens d’ici l’oublieront tôt ou tard
Mais des yeux brûlés comme un coup d’ soleil au champ
Montraient bien que cet homme laissait un cœur en sang

Quand on juge quelqu’un d’après ce qu’on ignore
Quand on réduit le monde à son propre décor
On est comme une meute qui rejette son frère
Parce qu’il a fait l’erreur d’être un loup solitaire

[Refrain]

Paroles : RICK Z - Musique : Alain Zanon

Chanson à mon ex

Te souviens-tu de tout, de nous ?
Je me souviens de nous, de tout !

Quand on s’est rencontrés sous la pluie un beau soir
Tu portais, élégante, un très grand manteau noir
Oui c’était un k-way vert fluo dégueulasse
Mais un grand manteau noir, c’est quand même bien plus classe

Te souviens-tu de tout, de nous ?
Je me souviens de nous, de tout !

Pour notre tout premier rendez-vous d’amoureux
On avait commandé des spaghettis pour deux
Quand on s’est embrassés tout à coup par hasard
Non ça c’est dans un film… La Belle et le Clochard

Te souviens-tu de tout, de nous ?
Je me souviens de nous, de tout !

Chaque matin tu prenais soin de ma santé
En me proposant une série d’activités
Balayer, déblayer, trier, classer, ranger, cuisiner, jardiner, laver, frotter, cirer, récurer… Recommencer
Pendant qu’ t’allais jouer, zapper, téléphoner

Te souviens-tu de tout, de nous ?
Je me souviens de nous, de tout !

Même avec ta famille, on s’entendait si bien
Tes parents, grands-parents, oncles, tantes et cousins
V’naient nous rendre visite plusieurs jours, tous les mois
Ils m’appelaient la limace, je ne sais pas pourquoi

Te souviens-tu de tout, de nous ?
Je me souviens de nous, de tout !

Quand tu travaillais tard avec ton assistant
Que vous ayez eu pleins de dossiers très urgents
J’ comprenais bien oui mais était-ce obligatoire
Qu’il se promène chez nous vêtu de mon peignoir ?

Notre enfant a les yeux et le teint égyptien
C’est sûrm’ent dans tes gènes, car c’est pas dans les miens
Toi t’es blonde aux yeux bleus... Ah c’est un vrai mystère
Même pour ton gynéco, celui qui vient du Caire

Te souviens-tu de tout, de nous ?
Je me souviens de nous, de tout !

« C’est pas ta faute, c’est moi » m’as-tu dit en partant
T’as b’soin d’ réfléchir, faire une pause, prendre du temps
Depuis j’attends que tu reviennes dans ma vie
Heureus’ment j’ai l’ soutien d’une tendre et douce amie

Te souviens-tu de tout, de nous ?
Je me souviens de nous, de tout !

 

Paroles : RICK Z - Musique : Alain Zanon

Elle & Lui

Elle et lui, dès les premières mesures
Ont suivis la voie d’amour bien sûr

Lors d’un bal, un dialogue audacieux
Idéal, s’est joué dans leurs yeux

En couple millésime, enrichi des années
Ils ont appris par cœur comment s’apprivoiser

Depuis ils dansent et tourbillonnent
Suivent les pas de l’une et l’un
Et la mélodie de chacun
Du même battement rayonne

Leur énergie et leur joie nous rappellent
Que tous les jours l’amour se renouvelle

Elle est fière, ordonnée, charitable
Lui est sage, naturel, serviable

Entre calme… et volonté
Rock ’n’ roll… et menuet

Ce ballet d’élégance fait de complicité
C’est une histoire vraie qui va continuer

Ils dansent encore et tourbillonnent
Suivent les pas de l’une et l’un
Et la mélodie de chacun
Du même battement rayonne

Leur énergie et leur joie nous rappellent
Que tous les jours l’amour se renouvelle

Leur énergie et leur joie nous rappellent
Que tous les jours l’amour se renouvelle

Paroles : RICK Z - Musique : Alain Zanon

L’indécis

Pour gagner un voyage vers
Un endroit tout près de la mer
Il faut qu’ j’abatte un concurrent
Et je s’rai l’ dernier survivant
J’ai l’occasion d’ l’éliminer
Mais pour ça je devrais tricher

Il faudrait que j’ me décide assez vite
Mais je m’ demande, peut-êt’, j’ sais pas, j’hésite

Une copine m’a demandé
Si par hasard je s’rais tenté
Par un merveilleux plan à trois
Entre elle, une autre femme et moi
Et si elles aiment le spécimen
Elles reviendront chaque semaine

[Refrain]

Un grand patron très important
S’intéresse à mes p’tits talents
Dès qu’ j’aurai signé le contrat
Mon âme lui appartiendra
Pas l’ temps de lire tous les détails
Mêm’ pas les clauses écrites en braille

[Refrain]

Un copain toujours plein d’idées
M’a proposé de cultiver
De l’herbe et des p’tits champignons
Pour gagner un tas de pognon
Je pourrai même en consommer
Le plus dur c’est de commencer

[Refrain]

Moralité : faut réfléchir
On a le choix avant d’agir
Mais j’ai beau savoir comment faire
J’ réfléchis trop, c’est un enfer
Et comm’ j’ prends aucune décision
Il n’ m’arrive rien de mauvais ou de bon

[Refrain]

Paroles et musique : RICK Z

Oui Petite

Mariés depuis quatre mois,
Vous viviez tous deux dans la joie.
Quand un jour, au bord du chemin,
Passait par là le destin :
Un cri d’homme et un pneu crissant,
Une voiture, des taches de sang,
C’est cette vue qu’elle revoit le soir
En pleurant son désespoir.

[Refrain]
Oui petite, ton mari est mort
Ne pleure pas, sèche tes larmes un peu.
Oui, je sais que tu l’aimes encore
Mais, comprends : c’est un adieu.

Oui petite, il t’attend là-haut
Dans ce monde que tu ne connais.
Oui, son âme est dans le repos
Mais son coeur à tes côtés.

Vous étiez faits pour vous aimer,
Mais la mort vous a séparés.
Impossible que tu te consoles.
Maintenant tu deviens folle.
Écoute-moi, il te faut lutter
Car l’enfant qu’il t’avait donné
Avec lui tu verras grandir
L’image de son souvenir.

[Refrain]

Oui, ta vie n’est plus qu’un mirage
Faut que tu contournes ce virage
Continue, oublie le passé.
Pense à ton petit bébé.

Pour certains si la vie prend fin,
Pour les autres elle revient demain,
Suspendue par un bout de fil
Qui sans cesse est en péril.
[Bis]

Paroles et musique : ZANON Alain

Ce qu’il nous reste

Si tu lèves les yeux là haut
Où survit l’amour comm’ de l’eau
Tu auras la force qu’il faut
Pluie légère et mieux que des mots
Par tes yeux voir enfin plus beau

Tout ce qui est déjà noir
Pourquoi le foncer encor
Voir une armée de chats noirs
S’il fait un peu froid dehors

[Refrain]
Malgré tous les détours et les impasses
Croire encore à la vie sous les nuages
Chargés d’air, de sourires qui se tracent
Au hasard, y’ a des amours qui surnagent

Tout amour ne s’éteint pas
Dès qu’on lui ferme les yeux
Il reconnaît tous les pas
Qui mènent où l’on se voit mieux

[Refrain]

Avec les phrases qu’on nous dit
Les mêmes images, les mêmes écrits
Est-ce que le ciel, etc. ?
Est-ce que d’y croire nous suffira ?
Si l’on est décidé
C’est qu’il nous reste assez

Vois le ciel s’est chargé de lueurs
C’est l’orage habillé de nos coeurs

[Refrain]

Si tu lèves les yeux là haut
Où survit l’amour comm’ de l’eau
Tu auras la force qu’il faut
Pluie légère et mieux que des mots
Par tes yeux voir enfin plus beau...

Paroles : RICK Z - Musique : Alain ZANON